Magazines Club Nintendo

1
8864
Logo Club Nintendo

Le magazine Club Nintendo était distribué gratuitement en France, Belgique, Suisse, Angleterre, Allemagne et Suède. Dans notre pays, ce fut de 1989 à 1993. Pour le recevoir, il fallait simplement compléter et envoyer la carte d’inscription comme ci-dessous que l’on pouvait trouver dans les jeux NES (puis Game Boy) édités par Nintendo.

Le magazine sortait à peu près tous les deux mois. Previews des futurs jeux, tests, trucs et astuces, high scores, boite aux lettres, profil de joueurs et même des “guides” pour certains niveaux de jeux : le contenu s’est enrichi au fil des années (et avec la sortie de la Game Boy puis de la Super Nintendo) malgré le faible nombre de pages.

Alors oui bien sur cela ne vaut pas la presse spécialisée de l’époque comme Joypad ou Nintendo Player et les avis résolument orientés pro-nintendo lui enlève toute crédibilité mais pour un magazine distribué gratuitement c’est tout de même bien. Volontairement destiné aux enfants, le patron s’appelle Mario, les couleurs sont criardes et tous les jeux sont absolument géniaux, même les mauvais.

En 1993, le premier numéro indique dans son édito que l’aventure se termine : une nouvelle organisation est en préparation, tandis que ce magazine est le dernier de la série. Que cache cette annonce ?

Edito du  magazine “Volume 1 – 1993 : Edition 7”

Il est tout d’abord intéressant de noter que si ce premier numéro de l’année 1993 est bien le dernier sorti en France, un ultime numéro en français à vu le jour en Suisse avec le jeu “Super Double Dragon” en couverture. Bien que le magazine ai continué encore bien longtemps en Allemagne, la branche Suisse a donc fait plaisir à ses abonnés avec un ultime numéro.

Ensuite, ce que cache l’annonce est simple : l’arrivée d’un véritable magazine officiel Nintendo, distribué dans les presses et bien entendu payant. Ce changement coïncide avec la reprise en main du marché européen par Nintendo, qui met alors fin au partenariat avec Bandai France pour la distribution des jeux sur le territoire. Nintendo France estime alors que la création/livraison du magazine est trop coûteuse. De plus, le but premier était de faire connaitre la NES et de faire vendre des jeux… Chose inutile quand Nintendo signifie “console de jeux”. Cette tâche est  donc confiée à une équipe indépendante, sous licence officielle de Nintendo bien entendu.

Le magazine Club Nintendo, qui a marqué toute une génération d’enfants, est aujourd’hui devenu un véritable objet de collection pour les nostalgiques ou les passionnés de Big N. A noter la parution d’un numéro hors-série (Club Nintendo Classic) et d’un poster géant regroupant les plus grands héros des jeux NES.

TOTAL

20 / 26

Les six numéros de l’année 1990.

Edition – 1990 : Numéro 1

Edition – 1990 : Numéro 2

Edition – 1990 : Numéro 3

Volume 2 – 1990 : Numéro 4

Edition 2 – 1990 : Numéro 5

Edition 2 – 1990 : Numéro 6

Les six numéros de l’année 1991.

Edition 3 – 1991 : Numéro 1

Edition 3 – 1991 : Numéro 2

Edition 3 – 1991 : Numéro 3

Volume 3 – 1991 : Edition 4

Volume 3 – 1991 : Edition 5

Volume 3 – 1991 : Edition 6

Les six numéros de l’année 1992.

Volume 4 – 1992 : Edition 1

Volume 4 – 1992 : Edition 2

Volume 4 – 1992 : Edition 3

Volume 4 – 1992 : Edition 4

Volume 4 – 1992 : Edition 5

Volume 4 – 1992 : Edition 6

L’avant dernier numéro (1993) et le hors-série “Club Nintendo Classic”.

Volume 1 – 1993 : Edition 7

Club Nintendo Classic

Je tiens à remercier “Ezio Auditore” de m’avoir donné le magazine Edition 7 -1993 : Volume 1 (Prince Of Persia).

SAMSUNG DIGITAL CAMERA

Photos supplémentaires du hors-série.

1 commentaire

  1. Bonjour, êtes vous sûr que le deuxième numéro de 1993 (avec la couverture de Double dragon) soit un numéro français et pas seulement 100% suisse? En effet j’ai découvert l’existence du numéro 3 de 1994 écrit tout en français mais qui était sorti seulement en Suisse. Sinon bravo pour le site et son forum.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.