[INTERVIEW] SuperGameLand : Quand un passionné ouvre sa boutique en ligne

0
2390

Mon ami Guillaume alias Super Game Land, membre de France Retrogaming, a récemment ouvert sa boutique en ligne SuperGameLand.fr

Pour l’occasion, nous avons décidés de réaliser un petit reportage avec interview à la clé!

Comment un passionné quitte son travail pour devenir un professionnel du retrogaming ?

FR: Bonjour SUPERGAMELAND, merci de nous accorder un peu de temps pour répondre à nos questions!

SGL: Bonjour, c’est avec plaisir!

FR: Avant tout peux tu nous en dire un peu plus sur toi, nous faire une petite présentation personnelle?

SGL: Je m’appelle Guillaume, j’ai 30 ans, je vis en couple et j’ai une petite fille qui a déjà 14 mois, et presque toutes ses dents!
J’habite dans le sud du 77, dans une région humide et reculée de la forêt de Fontainebleau.

FR: Aaah génial un jeune papa donc!

SGL: Oui tout à fait!

FR: Si nous avons décidés de te consacrer un reportage sur le site, c’est que tu partages la même passion que nos membres, dont tu fais partie depuis déjà un an d’ailleurs, cette passion c’est le retrogaming, peux tu nous en parler?

SGL: Avant d’être passionné par le retrogaming, j’ai été passionné par les jeux. Tout a commencé à un noël, je ne pourrais pas dire l’année car ça remonte à trop longtemps, mais je devais avoir 8 ou 9 ans, je ne connaissais alors même pas l’existence de la Nes, et des amis avaient eu cette console sous leur sapin. Quand j’ai découvert la console, j’ai bien regretté mes cadeaux…

FR: (rire) Et alors quelle a été ta première console?

SGL: Ma première console a finalement été l’Atari Lynx, et non pas la Nes… Je me rappelle d’un beau pack sorti à la Fnac avec plusieurs jeux, juste à coté de la Game Boy que tout le monde avait. Comme tous les gosses de l’époque je voulais la game boy, mais pour mon père le fait que la Lynx était en couleur était un argument de taille.

FR: Ok donc tu as fait tes premiers pas de gamer avec Atari, comme beaucoup de ta génération d’ailleurs.

SGL: Oui sur la Lynx uniquement car à l’époque je n’avais pas touché aux Amstrad ou autres Atari… Au final j’étais jaloux de ceux qui avaient une Game Boy, car tous les titres les plus populaires venaient de chez Nintendo, mais c’est vrai que j’étais un des seuls à en avoir une et ça impressionnait les copains. Je me rappelle de jeux comme Electrocop, Gordo 106, Gates of Zendocon, un excellent jeu de vaisseau de profil, ou encore California Games! Il y a ce site qui est terrible à propos des jeux Atari: Atariage.com!

FR: Tu fais bien de nous le rappeler je suis sûr que ça intéressera nos lecteurs! Et depuis tu es toujours resté dans les jeux ou tu es “retombé” dedans plus tard?

SGL: Non non, depuis je suis resté accroché à l’univers vidéo-ludique jusqu’à aujourd’hui, où je vis ma passion pleinement puisque j’ai monté ma boutique en ligne
Supergameland.fr, dont je suis très heureux, ça n’est que le début, mais j’ai bien l’intention de me faire connaître en proposant des produits inédits ou peu disponibles sur le marché.

FR: Sur quels supports tu as fait ta “gameculture”?

SGL: Ma “gameculture?” Et bien… Master Sytem, Game Boy, Saturn… mais j’ ajoute une mention spéciale pour le Super Nes qui a pour moi été la meilleure console de tous les temps en terme de qualité des titres disponibles, mais aussi en terme de gameplay et de divertissement.

FR: Dis nous Guillaume, tu es collectionneur?

SGL: Et comment! Oui bien sûr que je collectionne, cela dit je ne suis pas un collectionneur de jeux neufs, de blister, ou de jeux “état neuf,” bien que j’aime avoir du “mint” ou en tout cas du “complet.”
Pour préciser un peu ma réponse, j’ai perdu de vue les jeux vidéo à la sortie de la PS2, le marché était alors devenu une industrie tellement énorme que l’on ne savait plus où donner de la tête. Mais plus tard je suis retombé dans les jeux en allant dans les brocantes.

FR: Oui c’est arrivé à beaucoup d’entre nous! Les brocantes ont été un terrain très propice à de nombreux collectionneurs de jeux, et moi même je dois dire que c’est dans les brocantes que j’ai recommencé à me plonger dans les jeux…

SGL: Oui les souvenirs refont surface devant un jeu et…

FR: C’est ça! Les souvenirs…

SGL: Oui, mais en 2003 les jeux retros étaient encore partout dans les marchés, vide-greniers etc… Aujourd’hui, ils se raréfient vraiment! Et puis ils étaient plus abordables aussi… Quand on voit le prix que certains jeux peuvent atteindre, même en brocante et vide-greniers…

FR: C’est clair! Depuis tu as parcouru du chemin, l’année dernière sous le pseudo SUPERGAMELAND tu proposais sur FR les cales/inserts en carton pour jeux super nes, c’était une idée géniale, qui a rendu service à de nombreux collectionneurs, dont moi d’ailleurs. Aujourd’hui tu as ouvert la boutique Supergameland.fr, comment un passionné en arrive là?

SGL: J’ai eu mon premier ordinateur très tard, à l’âge de 26 ans! Oui je sais la honte! (rire)

FR: (rire) Oh il n’y a pas de honte! Tu as largement rattrapé ton retard!

SGL: C’est vrai. Enfin, avec mon ordinateur j’ai découvert ebay, site sur lequel j’ai acheté de nombreux jeux, d’abord en loose, puis complets… C’est notre ami commun Tophus78, membre de FR d’ailleurs lui aussi, qui m’a transmis le virus de la “collectionnite…”
En collectionnant je me suis aperçu qu’il manquait très souvent les cales en carton qui maintiennent les cartouches dans les boîtes super nes, c’était une des raisons les plus courantes qui faisaient que les jeux super nes étaient abîmés.

FR: Exact!

SGL: Oui tu vois très bien de quoi je parle… enfin j’ai donc eu l’idée de recréer ces inserts en carton afin de protéger mes jeux de l’usure. Une fois ma collection sauvegardée, j’ai voulu proposer ce service aux autres collectionneurs, je l’ai fait sur ebay, puis sur France Retrogaming, et je dois dire que ça a eu un certain succès. J’ai même reçu pas mal de commandes à l’international.
Je travaillais alors dans une boutique de vêtements, c’était relativement bien payé, mais j’avais fait le tour de la question. J’ai décidé de prendre un risque pour vivre ma passion pleinement en ouvrant Supergameland.fr, sauf que je n’en vis pas encore, le plus dur reste à faire: se faire connaître!

FR: C’est donc grâce aux inserts que tu décides dans un premier temps d’ouvrir une boutique sur ebay, et la passion te ratrappe! Tu crées ta propre boutique en ligne! Et le nomSuperGameLand?

SGL: C’est très simple! C’est un mix entre Super Mario Land sur Game Boy et Super Mario World SNES pour les couleurs.

FR: Super Mario Land.. Quel bon titre! Je me le suis refait encore la semaine dernière en 10 minutes avant de dormir! (rire)

SGL: (rire) Un speed run comme on dit! Au fait, j’ai vu que tu t’attaquais au record du monde de vitesse pour finir super Mario Bros… Alors?

FR: (rire) Et bien non je l’ai pas eu, j’en suis à 5’58 minutes pour le finir. Quand j’ai passé la barre des 6 minutes j’ai lâché. Mais par contre j’ai battu le record du monde de vitesse sur le level 1-1 (le recordman lorsqu’il arrive sur le drapeau lui reste 369 demie-secondes au compte à rebours, et j’arrive sur le drapeau à 370 du compte à rebours.

SGL: Nom de Zeus! (rire)

FR: (rire) Mais revenons en à toi! Je te félicite pour le design de ta boutique qui est d’une clarté à toute épreuve, la navigation y est hyper agréable! D’autre part j’aimerais t’encourager sur le fait qu’il vaut mieux un travail épanouissant qui tourne autour de ta passion qu’un boulot “chiant” mais bien payé!

SGL: Tout à fait! Je te remercie pour le compliment! Ca me prend beaucoup de temps d’autant plus que je prends les photos de tous mes articles, des photos personnalisées et non pas une photo que je réutilise pour tous les jeux que je reçois en stock.
Je dois aussi glisser un mot pour Bill Murdon qui a réalisé les illustrations du site! J’incite les lecteurs à visiter son blog! Et le mien aussi!! (rire)

FR: (rire) Bravo! Géniaux les blogs! Et Bravo aussi pour les photos! C’est ça que les collectionneurs attendent! De la photos contarctuelles, ce qui n’est le cas sur aucune autre boutique internet de jeux…

SGL: Merci! Oui en effet en tant que collectionneur, je me refuse de vendre un jeu qui ne correspond pas à la photo! Et pour compléter mes descriptions, et mes photos, j’ai même crée le barème des étoiles, afin que chaque collectionneur sache exactement ce qu’il achète et qu’il n’ait jamais de mauvaise surprise en achetant un jeu ou une console dans ma boutique.

FR: Pour finir, que pense-tu apporter de nouveau dans le monde du retrogaming en France?

SGL: Le site d’un collectionneur/joueur pour les collectionneurs/joueurs. Tout est clairement détaillé dans mes annonces comme je t’expliquais. Pas de surprise donc. Enfin pas de mauvaise en tout cas! (rire)
Un dialogue constant et personnalisé avec les acheteurs.
Des prix calés sur le marché et non pas des prix “parisiens” ou comme on peut voir sur ebay… D’ailleurs j’ai fermé ma boutique ebay, le système est trop pervers et bancale pour les acheteurs comme pour les vendeurs!

FR: Effectivement le Net manque de boutiques comme la tienne! Guillaume je te remercie pour avoir répondu à nos questions, je te souhaite plein de succès avec Supergameland! Et beaucoup de bonheur avec ta petite famille!
A très bientôt!

SGL: Merci à vous et à très vite!

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.