Nintendo GigaLeak : la fuite des codes sources

0
448

C’est probablement l’une des plus grosses fuites de l’industrie du jeu vidéo que Nintendo est en train de vivre. Surnommée “GigaLeak”, ce sont 2 To de données absolument incroyables qui se sont retrouvées ce week-end sur internet.

Pour les néophytes, les codes sources sont les fichiers permettant de développer un jeu vidéo, les designs des personnages ou de vaisseaux, la construction d’un niveau, des musiques, etc.

Dans ces données, on retrouve les codes d’Ocarina of Time, Starfox 64 sur N64 ou encore Super Mario World, Yosh’is Island, Super Mario Kart sur Super Nes. Mais ce n’est pas tout car on retrouve même des prototypes de jeux comme Super Mario World 2 !

Si vous souhaitez découvrir ces fuites, nous vous invitons à suivre ce fil Twitter qui recense les différentes découvertes. Un Yoshi à moustache, la présence de Luigi dans Super Mario 64, des “sprites” inconnus de Link, prototype d’une carte de Yoshi’s Island, etc.

Nintendo n’a pas encore réagi à ces fuites mais Dylan Cuthbert, superviseur sur 4 jeux StarFox a indirectement confirmé la véracité de ces fuites. Il explique dans ce tweet qu’il n’avait pas vu cet outil depuis presque 30 ans, utilisé à l’époque du développement pour StarFox 2.

Mais ces données contiennent malheureusement des informations personnelles, des échanges entre développeurs, des calendriers, etc.

Ces données confidentielles sont exceptionnelles si on omet le côté illégal de la démarche. Nous pouvons voir une partie du fonctionnement de Nintendo pour aboutir aux jeux que nous connaissons. On y découvre également des prototypes de jeux tels que Super Castlevania 4, un MMO Pokémon ou Ultra Mario Bros 64.

Laisser un commentaire

Please enter your comment!
Please enter your name here

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.